Petite Trotte à Pilou en Oisans, Partage Ta Passion

Avant le départ, Pilou nous envoie le road-book. Le repérage sur les cartes, la lecture des topos augmentent le plaisir des préparatifs et de l'attente du départ.

zoom

Début août, la Petite Trotte à Pilou nous fait découvrir le Parc National de Ecrins en empruntant des sentiers du Tour de l'Oisans (GR 54) avec de nombreuses variantes à la Pilou: Cirque du Gioberney et du Sirac, Collet de Rascrouset, Collet d'Ailefroide, Lac de l'Eychauda, Col des Grangettes, ...

Nous pourrons admirer la Meije, le Pelvoux, la Barre des Ecrins, l'Olan, le Rateau et bien d'autres. Le Parc compte plus de 150 sommets!

Les vallées sont profondes, sauvages, les chemins parfois engagés, les cols nombreux et pas toujours faciles à franchir, les cascades, les torrents, les lacs somptueux. Durant la semaine, nous allons franchir 14 cols à plus de 2300 mètres dont l'Aup Martin, la Muzelle, la Vaurze, la Vallette, les Grangettes, la Côte Belle, ... La découverte de l'autre côté d'un col est à chaque fois un immense moment de plaisir.

Le parcours de 168 km à 183 km (13 700 à 15 500 mètres de dénivelé positif) selon le choix des itinéraires va nous permettre de rejoindre Mizoën depuis Vénosc en passant par Valsenestre, La Chapelle en Valgaudemar, le refuge de Vallonpierre, Entre-Les-Aigues, Ailefroide, le Pied du Col.

Durant cette randonnée sportive chacun s'y retrouve. Après un départ tous ensemble, les variantes permettant aux plus rapides de s'éclater, et, tous les soirs, nous nous retrouvons avec "nos accompagnatrices" qui nous suivent d'étape en étape. Grâce à elles, nos sacs sont légers et le soir nous n'avons pas de courses à faire. Un grand merci à elles.

 

Le parcours

 

Voir en 3D dans Google Earth

 

Les étapes

Etape 1: Vénosc - Valsenestre


De Vénosc à Valsenestre

 

 

Pour le départ, le temps n'est pas celui que l'on aurait aimé. Il pleut! L'orage gronde!

Nous nous protégeons de l'humidité et nous voilà partis dans la bonne humeur.

Après quelques kilomètres plats, dans une belle forêt, nous quittons la Vallée du Vénéon et grimpons jusqu'au Lac de Lauvitel. L'orage est toujours là... Nous faisons une halte, l'orage s'éloigne enfin et nous poursuivons.

Une belle montée nous mène au Col du Vallon. Avec le vent, il fait froid. Les nuages nous masquent la vue des sommets. La descente sur le Lac de La Muzelle est périlleuse car le sol est très glissant. Nous faisons une petite pause dans le refuge près du lac pour essayer de nous réchauffer.

Le temps s'améliore enfin pour l'ascension du Col de la Muzelle puis la descente sur Valsenestre. Avec la pluie, le début de la descente sur les shistes mouillés est un peu délicat mais tout se passe bien.

Le soleil a chassé les nuages et, peu avant notre arrivée à Valsenestre, nous retrouvons Anne-Marie et Sylviane assises dans un champ où elles ont étalé tentes et tout ce qui avait besoin de sécher.

Dans l'ancienne école de Valsenestre, le gite du Béranger nous offre un superbe accueil pour le dîner et la nuit.

 

 

 

 

Etape 2: Valsenestre - La Chapelle en Valgaudemar


Les orgues Belle descente

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cette deuxième journée démarre avec de la brume, des nuages. C'est très beau. Toutefois quelques éclaircies seraient les bienvenues pour admirer le paysage et les sommets.

Effets de nuages

Nous quittons la réserve de Béranger pour entreprendre la montée du Col de Côte Belle. Nous prenons le temps d'y admirer les "Orgues", phénomène géologique assez surprenant. Du col nous descendons jusqu'au village du Désert en Valjouffrey.

De là, nous rejoignons le Valgaudemar par le Col de Vaurze. Avec les nuages, on ne se rend pas compte du vide et c'est dommage de ne pas pouvoir admirer le paysage. Du col nous descendons jusqu'au refuge des Souffles.

Arrivés au refuge, une partie du groupe entreprend une descente directe sur Villar-Loubière pour rejoindre la Chapelle en Valgaudemar par le fond de vallée.

Les autres passent par les Cols des Clochettes et de Colombe.

Nous nous retrouvons tous à la Chapelle en Valgaudemar au gite des Mélèzes.

C'est un hébergement en gestion libre et nous passons une super soirée.

 

 

Etape 3: La Chapelle en Valgaudemar - Refuge de Vallonpierre


La Chapelle-Vallonpierre


Au lever, c'est le beau temps. Une superbe journée s'annonce!

Alternant marche et course, nous voilà bien vite au fond de la vallée en passant par le hameau du Casset et le Refuge de Xavier Blanc.

Nous arrivons au refuge du Gioberney où vont dormir ce soir Anne-Marie et Sylviane. Elles auront une vue extraordinaire sur le Cirque du Gioberney. Nous restons tous ensemble jusqu'à la Cascade de la Mariée que nous rejoignons par "un tout droit". Pause photo avant que le groupe ne se sépare en deux.

Un groupe de trois part pour un tour complet des Cirques du Gioberney, du Sirac et de Vallonpierre. Ce parcours de toute beauté va leur permettre d'admirer le Gioberney, les Bans, les Rouies, le Sirac...

Le second groupe prend le sentier du Ministre. Nous faisons une bonne pause déjeuner au refuge de Chabournéou. Le paysage est magnifique et nous prenons notre temps car nous savons que la variante qu'empruntent les autres est beaucoup plus longue que la nôtre. Puis nous reprenons notre chemin vers le refuge de Vallonpierre dans un environnement très minéral. La vallée est vraiment très sauvage.

Après quelques ressauts, nous arrivons au refuge de Vallonpierre situé près d'un laquet peu profond. Sur la terrasse du refuge, dans la sérénité de la montagne, face au Sirac, nous passons la fin de l'après-midi en attendant les autres qui arrivent, bien après nous, super heureux, eux aussi, de cette journée en haute montagne.

Nous dînons dans le refuge. Nous décidons de nous lever à 5 heures le lendemain car la journée sera longue et nous aimerions, tous, pouvoir rejoindre Ailefroide par le Collet de Rascrouset, l'option la plus longue mais aussi la plus belle et la plus sauvage.

 

Etape 4: Refuge de Vallonpierre - Ailefroide


Vallonpierre-Ailefroide


L'étape du jour est l'étape la plus montagnarde de cette Petite Trotte. Durant la journée nous allons franchir six cols entre 2597 mètres et 2799 mètres. Nous partons de nuit car la journée sera longue!

Nous démarrons dans un alpage, près du lac de Vallonpierre, en direction du premier col de la journée: le col de Vallonpierre (2607 m). La montée se fait facilement, belle descente dans les shistes. Il est agréable de progresser dans la montagne au lever du jour.

Passé ce col, direction du col de Gouiran (2597 m), puis du col de la Vallette (2668 m).

Au col de la Vallette, nous voyons déjà au loin le Pas de la Cavale (2735 m). Cela semble très loin, mais nous savons que, pas après pas, nous allons l'atteindre! En attendant c'est une longue et belle descente jusqu'au refuge du Pré de la Chaumette (1790 m).

Au refuge nous faisons une longue pause. C'est un endroit où il ferait bon rester plus longtemps.

De là nous remontons en direction du Pas de la Cavale, puis de col de l'Aulp Martin (2761 m). Le terrain, constitué de shistes, est très instable. La descente du col de l'Aulp Martin est engagée!

La vue sur la Barre des Ecrins, le Pelvoux est magnifique! Après une longue descente, nous arrivons à Entre-les-Aigues où nous retrouvons Anne-Marie et Sylviane montées en voiture. Elles nous ont apporté des fruits, de l'eau pétillante. Avec la chaleur c'est vraiment agréable. Elles nous annoncent que le campement est installé à Ailefroide. Nous avons vraiment de la chance de les avoir!

La majorité du groupe poursuit vers le Collet du Rascrousset (2799 m), Poussinette et Kiki rejoignent Ailefroide en voiture grâce à l'assistance de Sylviane et Anne-Marie.

La montée vers le Collet est très belle et très sauvage, sous le soleil il fait chaud! Arrivés au col, nous découvrons le vallon de Clapousse qui va nous permettre de basculer dans la vallée d'Ailefroide.

Nous allons descendre quelques névés, rencontrer des chamois, traverser une belle forêt et c'est l'arrivée au camping d'Ailefroide, un camping de montagnards.

Nous sommes installés parmi les arbres, face au Pelvoux. Nous sommes tous un peu fatigués et le repos est le bienvenu. Demain c'est une journée de repos et la pensée de se lever un peu moins tôt n'est pas désagréable!

 

Journée de repos à Ailefroide


Via Ferrata de Freissinières

Le hameau d'Ailefroide, où se trouve notre camping, est très calme. On s'y sent bien.

Dans la matinée, nous allons à Vallouise. C'est le jour du marché. Nous nous laissons tenter par des fruits et du vin.

L'après-midi, certains partent au Glacier Blanc goûter la tarte aux myrtilles.

Pendant ce temps là, un groupe de quatre (Pilou, Jacquot, Pittika et Marie) se rend à la Falaise de Freissinières. La Via Ferrata de la Freissinière est la première Via Ferrata créée en France (1988).

Pour Jacquot et moi, c'est une découverte. Par moment je suis un peu inquiète mais je fais confiance à mes guides et tout se passe bien. Chemins de câbles et marches permettent de s'assurer et il n'a plus qu'à ....

La difficulté est progressive, la roche calcaire a des couleurs magnifiques, le panorama sur la vallée est magnifique. Nous passons vraiment un très bon après-midi, je suis super contente d'avoir découvert cette activité avec des amis.

Durant cette journée de repos nous n'avons pas vu le temps passer. Et le soir, nous ne nous faisons pas prier pour rejoindre nos duvets.

 

Etape 5: Ailefroide - Le Pied du Col


Ailefroide-Pied du Col

Cette cinquième étape est la plus longue de la semaine.

Nous prenons le chemin qui longe le torrent d'Ailefroide. En courant, nous rejoignons les Chalets de Chambran, un petit village.

Nous poursuivons notre chemin en montant jusqu'au lac de l'Eychauda. Petite pause, avant d'attaquer la montée vers le col des Grangettes (2684 m).

La descente, du col sur le vallon de la Montagnolle, est délicate. Il faut faire attention au risque de chute de pierres. Après un début difficile, cela va beaucoup mieux et nous voilà arrivés en bas.

Nous prenons la direction du village du Casset, puis c'est la montée vers le Col d'Arsine (2340 m). Pour l'atteindre nous traversons de belles forêts de mélèzes, la descente s'effectue dans des pâturages.

Nous passons la Haute Combe de Villar d'Arène, puis le Pas de l'Ane à Falque.

Le groupe poursuit jusqu'au Hameau du Pied du Col, le long de la Romanche. Je suis fatiguée et je n'arrive plus à avancer, Didier reste avec moi et, avant notre arrivée, nous allons être trempés car la pluie s'est mise à tomber.

Au camping, tout est prêt, les tentes sont montées, une tente a été transformée en salle à manger, le repas cuisiné dans les sanitaires. La logistique, encore une fois, a été parfaite. Nous n'avons plus qu'à nous mettre les pieds sous la table. Pour moi la veillée sera très courte! Je veux être en forme pour l'étape du lendemain.

 

Etape 6: Le Pied du Col - Mizoën


Pied du Col-Mizoën

C'est aujourd'hui le dernier jour ... Nous ne sommes pas vraiment pressés ... Nous avons envie de goûter jusqu'au dernier instant ces moments passés ensemble en montagne.

Depuis le Pied du Col, nous rejoignons la Grave. Nous sommes en face de la Meije et du Rateau. Nous traversons La Grave, puis nous atteignons Les Terrasses et le Chazelet.

Malheureusement le temps est nuageux et cela gâche un peu le spectacle. Les sommets apparaissent tour à tour selon le bon vouloir des nuages. Le plateau d'Emparis n'offre pas aujourd'hui la vue attendue sur la Meije.

Au lac Lérié, nous faisons une bonne pause. Ensuite, nous franchissons le dernier col de cette Petite Trotte en Oisans: le col du Souchet (2368 m).

Nous passons au Chalets du Fay puis au refuge de Clots avant de rejoindre, par un chemin en lacets, un chemin en balcon au dessus du lac de Chambon.

En cours de route, nous allons pouvoir admirer des cascades magnifiques. Nous les contemplons un long moment.

Nous arrivons au terme de notre périple à Mizoën, un village juste au dessus du barrage du Chambon.

Nous allons passer une super soirée au gite d'Emparis. L'accueil de Pascal et Anne est somptueux.

 

Quelques photos de notre Petite Trotte

 

Les albums photos

Les albums photos de notre Petite Trotte en Oisans sont ici.

 

Retour Page Principale Petites Trottes à Pilou