Les Carros de Foc avec la Lémur Team (28 et 29 septembre 2013)

Carros de foc

 

Le Carros de Foc est un circuit de randonnée dans les Encantats en Catalogne. L'itinéraire relie entre eux les neuf refuges gardés du Parc National d’Aigues Tortes et d'Estany de Sant Maurici.

 

 

Les Carros de Foc, la légende

Pendant l’été 1987, quelques gardiens des refuges du Parc National d’Aigues Tortes et d'Estany de Sant Maurici décidèrent de faire la traversée de refuge en refuge en une seule journée. Ce n’était pas une compétition, seulement une manière de visiter les autres gardiens et de bavarder un moment.

Quelqu’un, on ne sait pas exactement qui, ni pourquoi, l’appela Carros de Foc, et depuis ce jour que ce soit en été ou en hiver, lorsque quelqu’un fait la traversée en une seule journée, la voix court de refuge en refuge aussi vite que le vent: « aujourd’hui passent les Carros de Foc ».

Beaucoup de montagnards, randonneurs ou coureurs font cette traversée des Carros de Foc et certains répètent l’expérience, parce qu’il y a toujours de nouveaux coins pleins de beautés à découvrir.

La traversée s’effectue dans sa totalité par un terrain de haute montagne (9200 mètres de dénivelé, 55 km).

L’itinéraire ne dispose pas de marquage spécial. Parfois il y a les traces du GR 11, parfois ce sont juste des cairns, parfois des poteaux en bois peints en jaune.

L'altitude des refuges est comprise entre 1900 et 2400 mètres. L'altitude moyenne de la traversée est de 2400 mètres et le point le plus élevé est le Col de Contraix à 2749 mètres.

Une carte au 1:25000: Travessa del Parc Nacional d'Aigüestortes i Estany de Sant Maurici - Carros de Foc (Editorial Alpina)

Le site officiel des Carros de Foc (informations, réservations des refuges, les classements, ...)

 

Carros de foc

 

Lémur Camp dans les Encantats

Vendredi soir, nous sommes une quinzaine à nous retrouver chez Sylvain dans un petit village à côté de Lannemezan. Sylvain et sa famille nous accueillent pour la soirée et la nuit, le départ est fixé à 4h30 demain matin.

La soirée est très agréable, nous sommes très heureux de nous retrouver. Le repas est excellent, le vin aussi!

Le départ

 

Le réveil, un peu avant 4h du matin, est plus difficile. Mais, à l'heure prévue, c'est le départ. Il pleut un peu sur la route. Nous arrivons au parking des Bains de Tredos au dessus de Salardu, il fait encore nuit. Chacun se prépare rapidement et c'est le départ à la frontale.

Le départ se fait tous ensemble en mode " tranquille". Après un démarrage sur de la piste, le chemin est un peu moins évident mais tout se passe bien. La nuit va se lever assez rapidement et il fait bien jour lorsque nous arrivons au Col de Sendrosa.

Les plus rapides montent au Tuc de Gran Pedrosa tandis que les autres poursuivent vers le Refuge de Saboredo où nous nous retrouvons tous un peu plus tard.

 

 

Le lever du jour Col Sendrosa

Le lever du jour                                                               Montée au Col de Sendrosa (2451 mètres)

 

Estany de BaishRefuge Saboredo

Estany de Baish                                                               Refuge de Saboredo (2299 mètres)

Nous repartons tous ensemble mais, très vite, le grupetto dont je fais partie se retrouve derrière. Assez rapidement nous nous retrouvons au Port de la Ratera. Pendant que nous poursuivons notre chemin vers le Refuge d'Amitges, certains montent au Pic de Ratera (2862 mètres).

Depuis le Pic de Ratera

Vue depuis le Pic de Ratera (2862 mètres)

Lors du regroupement de tous au Refuge Amitges (2348 mètre), nous avons deux heures de retard sur le road-book de Nico. Nous décidons donc de faire, dès maintenant, deux groupes pour que les plus rapides et les plus motivés puissent faire l'intégralité de ce qu'a prévu Nico.

La Lémur TeamRefuge Amitges

Une photo du groupe au complet et c'est reparti!

Nous quittons le Refuge Amitges pour rejoindre le Refuge Ernest Mallafré (1893 mètres), tout près de l'Estany de Sant Maurici. Nous devons suivre une piste qu'empruntent de nombreux 4x4 transportant des touristes. Ce n'est pas très agréable de devoir leur laisser la place pour qu'ils puissent passer. Heureusement le paysage est beau et nous pouvons admirer le lac tout en progressant.

Estany de Sant Mairici Refuge Ernest Mallafré

Estany de Sant Maurici                                                               Pause au Refuge d'Ernest Mallafré

Du Refuge d'Ernest Mallafré, les plus rapides partent sur le Col de Monestero (2715 mètres) afin de réaliser l'intégralité du "Carros de Foc" tandis que nous, nous prenons le chemin du Porterot d'Espot (2440 mètres). Nous y arrivons facilement et décidons de monter au Pic del Portarro (2734 mètres). Nous ne regrettons pas! La vue depuis ce sommet est magnifique.

Pic de PorterroEstany Llong

Pic de Portarro ( 2734 mètres)                                                 Descente sur l'Estany Llong et le Refuge

Nous arrivons au Refuge d'Estany Llong vers 16 heures, le groupe est au complet vers 18h30. Dîner, et, vers 20h30, nous montons nous coucher. Peu après, tout le monde dort!!

Dimanche, 6 heures du matin, une partie de l'équipe se lève et, vers 6h30, part en direction du Col de Contraix pour faire l'intégralité du parcours prévu par Nico.

Pour nous, le réveil est plus tardif, car nous allons "couper" à travers le Cirque de Colomers. Mais c'est encore plus tard que prévu car nous avons attendu, en vain, le réveil des gardiens espérant un supplément de petit déjeuner.

Refuge d'Estany Llong Refuge d'Estany Llong

Départ du Refuge d'Estany Llong

 

Lac de Contraix

Nous passons par le Refuge de la Centraleta, puis, nous montons assez facilement jusqu'à l'Estany de Contraix.

Nous sommes tous un peu fatigués par la journée de la veille et deux d'entre nous sont blessés.

Après le lac, la montée vers le Col de Contraix est plus difficile. C'est un amas de gros blocs, c'est très raide.

Lorsque, enfin, nous arrivons au col, la vue de l'autre côté est assez impressionnante, c'est très raide et surtout nous ne voyons que des gros blocs à perte de vue. La descente est un énorme pierrier jusqu'à l'Estany de Colieto.

Certains descendent vite mais ce n'est pas le cas de certains dont je fais partie! Cela va être très, très long ..... Les écarts entre nous se creusent. Lorsque nous nous retrouvons à l'Estany de Colieto, il est tard...

 

Col de Contraix Col de Contraix

Le Col de Contraix (2749 mètres)

Nous bifurquons, juste avant le Lac de Colieto, pour remonter en direction du Port de Colomers (2605m). Le premier groupe a poursuivi vers le Refuge de Ventosa sur le tracé du "Carros de Foc".

Port de Colomers Cirque de Colomers

Le Port de Colomers                                                 Le Cirque de Colomers

Je craignais qu'il n'y ait encore des blocs rocheux mais, heureusement, c'est fini! Le chemin me semble facile après les difficultés du Col de Contraix.

Trois d'entre nous, les plus rapides, partent en éclaireurs pour prévenir l'autre groupe que tout le monde arrive mais avec « un peu » de retard.

Après le côté très minéral du Col de Contraix, la montée vers le Port de Colomers est très apaisante. La vue depuis le Port sur tout le cirque de Colomers et ses nombreux lacs avec les couleurs d'automne est tout simplement magnifique. La descente, jusqu'au Refuge de Colomers, se fait facilement au milieu de nombreux lacs.

refuge de Colomers La lémur Team

Le Refuge de Colomers

Lorsque nous arrivons au refuge, les autres sont déjà là depuis longtemps et nous attendent. Après une photo, nous repartons immédiatement vers les voitures. Au début, c'est un petit chemin, mais nous rejoignons rapidement la piste et il n'y a plus qu'à se laisser aller vers le parking.

A peine arrivés, la pluie se met à tomber très fort. Nous avons vraiment eu de la chance avec la météo car le même périple sous la pluie aurait été nettement moins agréable!

Nous nous restaurons rapidement, puis, nous reprenons la route vers Lamnezan. A notre arrivée chez Sylvain, la pluie tombe violemment. C'est sous des trombes d'eau que nous nous quittons.

Ce week-end avec la Lémur Team a vraiment été super! Une équipe de copains dans de la montagne comme j’aime !

Pour plusieurs d'entre nous c'était la découverte d'un nouveau coin des Pyrénées. Le tracé préparé avec soin par Nico a permis à chacun de s'y retrouver quel que soit son niveau, sa motivation, sa fatigue. Après ce week-end passé intégralement en montagne, on revient bien fatigué mais en pensant déjà au prochain regroupement en montagne.

 

La galerie photos