La Vallée de Vicdessos en Ariège

En Ariège, aux frontières de l'Espagne et de l'Andorre, la Vallée du Vicdessos offre la possibilité de très belles randonnées en montagne. Au pied du Montcalm, "toit de l'Ariège" qui culmine à 3077 mètres, la vallée a trois refuges de montagne gardés (celui de Bassiès, du Pinet et du Fourcat, le plus haut de l'Ariège).


La Vallée de Vicdessos

La Vallée de Vicdessos


Nous sommes venus dans cette vallée pour participer au Marathon du Montcalm, nous profitons de la semaine qui précède la course pour faire quelques balades dans la région.

Carte utilisée:
        IGN 1:25000 2148 OT VICDESSOS Pique d'ESTATS et Pic du MONTCALM


Les randonnées

Les photos

 

Le Refuge Pinet

Nous campons au camping municipal d'Auzat. De notre tente, nous pouvons voir le sommet du Montcalm.
Grand beau temps au réveil, nous décidons de monter au Refuge Pinet, refuge où nous passerons lors de la course.

Nous allons en voiture jusqu'au parking à proximité du chalet de Montcalm. Nous sommes obligés de marcher sur la route jusqu'au parking de la centrale de l'Artigue. C'est un immense parking, nous aurions pu aller jusque là en voiture pour s'éviter le passage sur la route.

Le sentier part à travers bois en longeant le torrent de l'Artigue sur la rive gauche.
Nous traversons l'Artigue au niveau d'un pont de pierre.
Peu après, nous laissons sur la droite le sentier des cascades de l'Artigue. Le sentier se met à monter dans les bois jusqu'à environ 1650 mètres.

Nous rejoignons rapidement l'Orris de Pla de Nouzère. A l'embranchement, nous laissons à gauche le chemin en direction de l'Etang Sourt pour prendre sur la droite le GR.

Montée forte et régulière jusqu'au refuge. Situé au bord de l'Etang Pinet, le refuge est un très bon belvédère sur la vallée de l'Artigue.

 

Refuge Pinet

Le Refuge Pinet et l'Etang Pinet

Après une bonne pause au soleil, nous repartons. A la descente nous allons emprunter un autre chemin jusqu'à l'Orris de Pla de Nouzère en passant par l'Etang Sourt.

 

Etang Sourt

L'Etang Sourt



Les photos

Retour au sommaire

 

Olbier et le Château de Montréal-de-Sos

Petite balade depuis Auzat.
La montée depuis le camping jusqu'à Olbier est facile et rapide. Cette montée permet d'avoir une belle vue sur Auzat et la Vallée de Vicdessos.

Le chemin vers le Château de Montréal-de-Sos démarre du village d'Olbier. Le château domine le village.

Ce château comtal fut l'un des plus importants châteaux des comtes de Foix au Moyen Âge. Il a été conservé jusqu'au début du XVème siècle, date à laquelle il fut volontairement arasé par les comtes de Foix.

Il est aujourd'hui à l'état de ruines. Des grottes entourent le sommet.

 

Château de Montréal-de-Sos

Château de Montréal-de-Sos

 


Retour au sommaire

 

Col et Pic de Risoul (1373 mètres)

Balade au départ de Goulier.

Au départ du parking près de l'église, nous remontons la rue principale et prenons la troisième rue à gauche pour nous engager sur le chemin de Risoul. C'est une portion du GR10 qui va au col de Risoul. Du col, la montée au sommet du pic de Risoul se fait par la crête à gauche. Nous revenons à Goulier par le même chemin.

 

Col et Pic de Risoul

Col et Pic de Risoul

 


 

Retour au sommaire

 

Pic du Sarrasi (2213 mètres)

Après des semaines particulièrement mouvementées, le collectif composé de passionnés de trail, d'habitants de la vallée du Vicdessos a "sauvé" les courses du Montcalm.

Malgré les difficultés, il a été décidé de conserver le programme initial de cette 26ème édition:

Suite à un problème d'autorisation pour la montée vers le Pic du Far, l'épreuve se déplace du côté de Goulier et du Pic de Sarrasi (2213 mètres).
Un kilomètre vertical qui voit les coureurs s'attaquer à une montée de 4,619 km pour un dénivelé positif de 1079 mètres.
Pour des problèmes pratiques, un départ fictif est donné de Goulier village. Les coureurs rejoignent le bas de la montée finale derrière un véhicule avant de se lancer dans la montée.

Nous avons décidé de monter au Pic de Sarrasi avant le départ de la course pour voir les coureurs dans l'action.

Du parking de la station de Goulier-Endron (1540 mètres) nous remontons le long des téléskis de l’Orris jusqu’à la source Captée les Dadels (1650 mètres).
De là, le sentier part sur la droite pour parvenir rapidement à un orri. Continuant la progression dans la prairie, nous finissons par atteindre la ligne de crête de Cauderas. Nous remontons le fil de la crête par un sentier bien marqué.

Arrivés au sommet, nous pouvons admirer les étangs de Gnioure, Izourt.

De nombreux bénévoles sont déjà au sommet. Nous attendons avec eux l'arrivée des coureurs.


Crêtes de Cauderas

Kilomètre Vertical, Crêtes de Cauderas

 



Les photos

Retour au sommaire

 

Marathon du Montcalm (2580 mètres de D+)

Affiche Montcalm

 

 

Du 20 au 22 août, autour d’Auzat en Ariège, a eu lieu la 26ème édition du marathon du Montcalm. Un ensemble de courses qui se déclinent en Kilomètre Vertical, 13, 25, et le 42,5 km. Le 42,5 km est le support de la 5ème étape du Salomon Skyrunner France Séries 2015.

Après bien des péripéties les courses ont finalement été sauvées.
Gilles Denjean est l’un des organisateurs de ce trail depuis 20 ans. Suite à la décision des nouveaux élus d’annuler au mois de juin la course, il a participé à la création d’un collectif composé uniquement de bénévoles passionnés de trail et amoureux de la vallée du Montcalm.
Un formidable élan de solidarité a été créé, un financement participatif a été mis en place et tous les sponsors ont répondu présents.

La prochaine édition aura lieu du 18 au 20 août 2016.

Le site de l'épreuve.

 

 

Le repérage

En début de semaine, nous avons décidé de faire une dernière séance de course à pieds, repérage du début du parcours du marathon.
Nous partons du camping, le marathon passe tout à côté. Pour commencer, 3 kilomètres sur la route jusqu'au parking de Massada.
Nous poursuivons sur un sentier qui monte doucement jusqu'à Hérou. Puis la pente devient raide avec de nombreux virages jusqu'à un ancien aqueduc.
Nous quittons le chemin de Bassies pour 5 kilomètres "plat" sur l'aqueduc. Nous poursuivons sur la route, une petite montée raide, nous décidons de rentrer, le marathon est bientôt!

Cet entraînement nous a montré que les 10 premiers kilomètres étaient assez roulants et qu'il ne faudrait pas perdre de temps pour ne pas se laisser rattraper par les barrières horaires.


L'aqueduc

L'aqueduc



 

 

 

Le Marathon du Montcalm

Le départ

 

Départ à 7 heures depuis Auzat. La météo s'annonce correcte;

Après une mise en jambes de 4 km sur route, les choses sérieuses commencent avec la première grosse montée en direction du Canal, suivie à l’Artigue, d’une deuxième dans le bois en direction des Orris de Pla Nouzères.

Passé le ravitaillement des Orris, arrive une autre montée jusqu’à l’étang Sourt, puis quelques brefs instants de répit avant une nouvelle montée pour rejoindre le Refuge du Pinet. Débute alors la montée dans les cailloux, en douceur d’abord jusqu’à l’étang d’Estats et ensuite difficile jusqu’à l’étang Montcalm.
Les premiers sont déjà dans la descente et, souvent, nous devons nous arrêter pour les laisser passer.

Maintenant, nous sommes en haute montagne, le terrain est difficile, escarpé, le chemin composé de gros blocs de cailloux. Au col 2900, il faut encore gravir le Montcalm, 3077 mètres, toit de l’Ariège et la Pique d’Estats, 3143 mètres, toit de la Catalogne.

La partie la plus technique commence avec une descente très difficile au milieu des cailloux jusqu’à l’étang Montcalm. A partir de là, il est plus aisé de dérouler jusqu’au parking de l’Artigue. Pas le temps de flâner pour ceux qui ne sont pas trop à l'aise dans les descentes!

Encore 10 km, qui sont bien souvent très durs avec de petites bosses pas faciles à gérer après un tel effort. L'arrivée dans Auzat fait plaisir. Les derniers arrivent alors que débute la remise des récompenses.

 

Les photos

Retour au sommaire