Andorra Ultra Trail Vallnord 2013 (21 au 23 juin)

Pour la troisième fois, je suis en Andorre. Je vais participer à l'une des courses de l'Andorra Ultra Trail Vallnord. Grâce à cet évènement, j'ai découvert l'Andorre et ses montagnes. Cette année nous avons décidé de rester plus de temps sur place pour découvrir un peu plus de ce si beau pays.

Sécurisation du parcours

 

Cet hiver il est tombé beaucoup de neige dans les Pyrénées, le printemps n'est pas vraiment là depuis longtemps.

Le parcours des différentes courses a été modifié à plusieurs reprises et ceci jusqu'à la veille du départ.

Le samedi et le dimanche avant le départ, les organisateurs ont mobilisé plus de 30 personnes pour sécuriser et préparer les passages très enneigés du parcours dont la Portella Blanca et le Col des Isards. Les organisateurs ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour nous offrir des tracés de rêve habillés de blanc.
Un grand merci!

 

Photo des organisateurs

 

 

Dans le cadre de l’Andorra Ultra Trail Vallnord, les 21, 22 et 23 juin 2013, Cims Màgics a proposé:

La Ronda dels Cims est une course à pied d’environ 170 km, 13000 m de dénivelé positif et 13000 m de dénivelé négatif; elle consiste à faire le tour, en longeant la frontière, de toute la Principauté d’Andorre.

L'Ultra Mític est une course à pied d’environ 112 km, 9700 m de dénivelé positif et 9700 m de dénivelé négatif. Elle réalise le tour complet de l’Andorre.

Le Célestrail est une course à pied d’environ 83 km, 5000 m de dénivelé positif et 5000 m de dénivelé négatif. Cela consiste à réaliser une grande boucle au cœur de l'Andorre.

Le Trail est une course à pied d’environ 35 km, 2500 m de dénivelé positif et 3300 m de dénivelé négatif; il consiste à rallier le Col de la Botella (la station de ski de Pal) au village d’Ordino.

Le SolidariTrail est à la fois une course et une marche populaire d’environ 10 km, 750 m de dénivelé positif et 750 m de dénivelé négatif; c'est un circuit autour du village d’Ordino.

Cette année nous ne pourrons pas passer par le sommet du Comapedrosa (2942 mètres), l'enneigement est trop important.

Le site de l'Andorra Ultra Trail Vallnord.

La prochaine édition aura lieu du 10 au 13 juillet 2014.

 

Vidéo officielle de présentation



Comment ne pas avoir envie de venir participer à une telle course !!!!

 

Ultra Mític 2013


Le départ

Vendredi, un peu avant 22 heures, nous pénétrons, après pointage, dans l'espace réservé aux coureurs. Un peu moins de 300 coureurs au départ. Partir est un soulagement après les entraînements, l'attente.

Le temps passe rapidement, les tambours, la musique, un feu d’artifice, les encouragements des copains. Et nous voilà partis.
Je franchis cette arche de départ, en me disant que cette fois je la passerais dans l’autre sens, j'ai confiance, les barrières horaires sont beaucoup plus confortables qu'en 2010.

Peu après minuit j'arrive au Pla de l’Estany (2060 mètres). Cette année, l’endroit se révèle magique, nous avançons sur une épaisse couche de neige durcie sous laquelle nous apercevons des torrents qui s’écoulent puissamment. Nous traversons des ponts de neige. Alors que le refuge n'est plus loin, nous croisons les coureurs passés plus tôt qui repartent en sens inverse. La lune éclaire d'une lumière blanchâtre.

De nuit, la montagne paraît bien sauvage. Le plus souvent je suis seule. J'éteins par moment ma frontale pour profiter de l'éclairage de la lune sur les montagnes enneigées.

Les sentiers pour monter vers l’Alt de la Capa (2533 mètres) sont très agréables. Un long passage en crête, un final droit dans la pente. C’est très raide, je trace des lacets pour atténuer la pente. Arrivée au sommet, je retrouve les chemins empruntés lors des balades de la semaine précédente. Très vite, c'est le Col de la Botella (2047 mètres). Les premiers du Célestrail commencent à arriver et me doublent.

Col de la Botella

La partie suivante a été modifiée, nous ne montons pas au Bony de la Pica, mais nous descendons directement vers la vallée pour rejoindre la base vie du Pont de la Margineda (948 mètres).
Ce passage me semble assez long.
Nous rejoignons le bord d'un torrent. J'alterne marche et course, une chute sur un pont de bois glissant me refroidit.

Pointage à Escaldes, puis de nouveau le bord du canal. J'arrive enfin au Pont de la Margineda, première base vie, vers 8 heures. La barrière horaire est à 11 heures, je suis largement dans les temps, tout va bien!

Une longue montée nous attend, 1500 mètres de dénivelé pratiquement en continu pour rejoindre le Col de Bou Mort (2501 mètres). La vue depuis le col est splendide.
Une petite descente et j'arrive au Refuge de Claror (2220 mètres) vers midi.

Quatre heures plus tard, je suis au Refuge de l'Illa (2485 mètres) après avoir traversé des paysages magnifiques: prairies idylliques, forêts, torrents, lacs, hautes cimes. Des marmottes traversent le chemin. Le soleil brille.

Après m'être ravitaillée, je repars. L'itinéraire est différent de celui des autres années, pas de Collada del Pessons cette année!

Après une bonne descente, nous attaquons une longue remontée dans un superbe vallon. C’est long, mais c’est beau… Nous quittons les pentes herbeuses pour prendre pied sur la neige et rejoindre la Portella Blanca, l’endroit où les trois pays, Andorre, Espagne et France, se rencontrent.

Après une petite traversée, nous contournons un lac, puis nous rejoignons le Col des Isards. Les bénévoles y ont effectué un travail titanesque pour permettre le passage des coureurs. Des cordes fixes ont été posées, des tranchées ont été creusées dans la neige. Le passage délicat franchi, il ne reste plus qu’à descendre sur le Pas de la Case.

Une nouvelle montée sur une piste de ski nous attend. Arrivée là-haut je fais une petite pause pour contempler le soleil qui se couche.

Je rejoins la base vie de Bordes d’Envalira (2013 mètres) vers 23h30.
Je n'y reste pas longtemps, il fait froid, le sol est trempé, il est difficile de poser ses affaires. Je repars pour le dernier tiers de la course.

Il fait nuit, le sol est boueux, je passe à gué certains torrents, craignant de glisser en sautant sur les pierres pour les franchir, je suis seule, j'hésite sur l'itinéraire, à un moment des chevaux me barrent le chemin et je suis obligée de les contourner.
Il va me falloir 2h30 pour parcourir les 7 kilomètres qui séparent Bordes d'Envalira d'Incles!

Un nouveau ravito, un café, de l’eau, et c’est reparti. Le parcours entre Incles et Armania me semble d’une longueur infinie. Il n’y a personne, ni devant, ni derrière. C'est avec soulagement que j'arrive à Armania vers 6h30.

Je me fais chouchouter par les bénévoles: café, madeleine, encouragements. Je suis confiante, j'arriverai à Ordino. Le jour est là, cela va être plus facile.

Ça monte un peu, ça redescend un peu, puis commence une longue traversée en balcon qui nous emmène au plus profond du vallon.
J'arrive au Col d’Arenes (2526 mètres) un peu avant 9 heures.

Plus qu’une descente… Je suis heureuse et en forme. Je croise des têtes connues.

Par moment la pente est vraiment très raide, c'est bon, nous perdons de l'altitude!
Un pointage, quelques coureurs du SolidariTrail. Enfin, la route, le rond-point où nous sommes passés au départ. Et c'est l'arrivée à Ordino après plus de 36 heures dans la montagne.

Super heureuse d'être arrivée, de retrouver les copains, de repenser à ces montagnes que j'ai parcourues à la lumière de la lune ou du soleil.

 

Profil de l'Ultra Mitic 2013

Le profil de l'Ultra Mitic 2013


Le parcours de l'Ultra Mític 2013

Pour une meilleure lisibilité, vous pouvez agrandir la carte en cliquant sur celle-ci.

 

Mes photos


Andorra Ultra Trail Vallnord 2013

Galerie photos